Dr Laurence Benouaiche, chirurgien esthétique à Paris
Dr Laurence Benouaiche
Chirurgie plastique, reconstructrice
et esthétique à Paris

L’histoire des injections de Botox, de la Neuroscience à la Médecine Esthétique

L'histoire du botox

Comment a-t-on découvert le rôle esthétique du Botox dans le traitement des rides du visage ?

Le Botox est une molécule produite aux USA par le laboratoire Allergan à partir d’une souche naturelle qui fabrique la toxine botulique.

Allergan l’extrait et envoie le précieux produit dans son usine de Wesport en Irlande où la toxine est préparée, dosée, et distribuée dans des centaines de millions de flacons distribués de par le monde chaque année.

Initialement utilisé pour des indications médicales, notamment chez l’enfant qui a un strabisme, c’est à dire qui louche, pour relaxer les muscles moteurs de l’œil, on l’utilise aussi dans des maladies de paupières, des vessies neurologiques qui se contractent mal, des paralysies spastiques où l’on voit des enfants totalement crispés incapables de marcher qui se mettent à marcher normalement voire courir, après les injections de Botox.

Par un ophtalmologue et une dermatologue

C’est un couple canadien, les Dr Carruthers, lui ophtalmologue et elle dermatologue. Ils ont mis en évidence le rôle exceptionnel du Botox pour traiter les rides du front, la ride du lion et des pattes d’oie.

Le Dr Carruthers, ophtalmologue, utilisait le Botox pour le traitement d’une pathologie des paupières, le blépharospame. En regardant avec son épouse les photos des résultats obtenus sur cette maladie, elle a remarque que les patients avaient aussi moins de rides !

Vidéo : Quelles injections pour les pattes d'oie ?

Vidéo : les intérêts du traitement des rides de la patte d’oie par le botox.

Des études cliniques ont alors débuté afin de valider ce résultat et ont permis d’identifier les dosages et les points d’injections les plus efficaces pour le traitement des rides du front et des paupières.

En 1993, une autorisation de mise sur le marché (AMM) a été obtenue pour le traitement des rides du front, et en 2013, une autre pour le traitement des rides de la patte d’oie.

On utilise aussi le Botox pour soulever la pointe du nez (voir aussi Rhinoplastie médicale), réduire le froissé du menton, les rides autour des lèvres, les rides du décolleté, le Nefertiti lift au niveau du contour du visage.

Une autre indication géniale, c’est celle permettant de traiter la transpiration excessive des mains, des pieds et des aisselles (hyperhidrose). Cette indication a été élargie au confort. Porter une robe ou une chemise, sortir en boîte de nuit sans être embarrassé(e) par la transpiration, quel confort !


Dr Laurence Benouaiche, chirurgien esthétique (Paris)

Vous avez une question ?

Vous souhaitez obtenir un avis, des renseignements complémentaires sur mes prestations, n'hésitez pas à me contacter...

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.