Dr Laurence Benouaiche, chirurgien esthétique à Paris
Dr Laurence Benouaiche
Chirurgie plastique, reconstructrice
et esthétique à Paris

Injections d’acide hyaluronique : à quel âge commencer ?

Injections d’acide hyaluronique : à quel âge commencer ?

« Personne n’a besoin de savoir que l’on fait des injections. Je propose souvent à mes patients de dire à leur entourage qu’ils sont allés au spa pour justifier la beauté de leur teint et l’air en forme ! Personne n’a besoin de savoir qu’ils ont fait des injections c’est ce qui fait ma grande différence ».

A partir de l’âge adulte, tous les patients peuvent être susceptibles de commencer un traitement à base d’acide hyaluronique.

On pourrait segmenter les patients en 4 catégories :

  1. Les patients jeunes sans signe de vieillissement, souhaitant embellir.
  2. Ceux souhaitant corriger les défauts de leur visage.
  3. Les patients à la recherche de modification de leur visage.
  4. Ceux souhaitant ralentir leur vieillissement et progresser dans le temps de façon gracieuse et harmonieuse.

 

Les patients souhaitant embellir grâce aux injections d’acide hyaluronique

Il s’agit de patients jeunes à la recherche de glamour. Souvent la demande s’oriente vers une amélioration de l’aspect de la peau et un embellissement des lèvres.

Des injections d’acide hyaluronique selon la technique de la mésothérapie (skinboosters comme le Juvederm® Volite ) permettront de réhydrater le derme en profondeur, d’améliorer l’élasticité de la peau et l’uniformité du teint. D’autres demanderont des injections au niveau des lèvres pour les redessiner ou augmenter leur volume dans le but d’apporter une touche glamour à leur visage et avoir le plaisir de mettre leurs lèvres en valeur avec du rouge à lèvres. J’utilise alors le Juvéderm® VOLBELLA ou le Juvéderm® VOLIFT dont les résultats durent en moyenne 15 mois.

Je remarque que les jeunes sont décomplexés par rapport aux injections. Ils n’hésitent pas à en parler et à plaisanter avec leur entourage à ce sujet. C’est un véritable phénomène de société.

Mon expertise me permet de proposer souvent de restructurer les pommettes, ou le menton alors que les patientes sont venues pour les lèvres. Il s’agit d’avoir une approche globale de leur beauté. La taille de la bouche doit être en harmonie avec l‘ensemble du visage. De bonnes proportions du visage sont un facteur de beauté.

Il n’est pas rare que certains me disent vouloir commencer tôt les injections pour retarder au maximum le vieillissement de leur visage. C’est une excellent initiative. En effet nous savons aujourd’hui comment se produit le vieillissement et comment le ralentir à l’aide d’injections d’acide hyaluronique judicieusement positionné sur le visage.

Les patients souhaitant corriger leur visage avec des injections d’acide hyaluronique

Corriger un visage

Avant / Après. Jeune femme de 25 ans, avec un air fatigué et quelques rides d’expression au niveau du front et des pattes d’oies. Le traitement par injections d’acide hyaluronique et de botox (pommettes, menton, lèvres) corrige l’air triste et fatigué et embellit la patiente en modifiant la structure de son visage. Elle a l’air plus mince et plus femme, elle est encore plus belle.

En principe, ce sont des patients assez jeunes à la recherche de corrections pour effacer leurs complexes. Il peut s’agir d’imperfections au niveau du nez, du menton ou des cernes. Aujourd’hui les techniques d’injections de l’acide hyaluronique permettent :

  • d’effacer une bosse sur le nez ou de le rendre plus symétrique.
  • de projeter le menton pour améliorer le profil.
  • de combler les cernes structurelles (c’est-à-dire que c’est leur anatomie qui leur confère des cernes et par leur vieillissement) pour redonner un aspect plus reposé a un visage jeune et chez un patient en pleine forme.

Ces patients souhaitent se débarrasser de leurs complexes mais sans chirurgie avec des méthodes douces pour améliorer leur confiance en eux et se sentir plus en harmonie.

Les patients à la recherche de modification de leur visage avec des injections d’acide hyaluronique

Cette demande vient souvent de patients asiatiques souhaitant avoir une apparence plus européenne. Dans ce cas, les injections d’acide hyaluronique permettront de :

Modification du menton

Avant / Après. Femme âgée de 33 ans : injections pour corriger le menton.

  • rendre un nez plus droit et donc plus européen, voire redessiner l’arête nasale.
  • donner du volume à la vallée des lames, souvent assez creuse chez les patients asiatiques.
  • retravailler la zone des pommettes dans le but d’affiner le bas du visage.
  • des injections de Botox au niveau des masséters affineront encore davantage le bas du visage pour rétablir les proportions européennes (caucasiennes) du visage. Il s’agit d’injecter les muscles de la mastication qui donnent un visage carré. On passe alors d’un visage carré plutôt masculin à un visage triangulaire plus féminin, plus fin.
  • le menton est souvent très en arrière (cf. photo avant après), et le projeter donne un équilibre des proportions magnifique.

Les patients souhaitant ralentir leur vieillissement et avancer dans le temps de façon gracieuse et harmonieuse grâce aux injections d’acide hyaluronique

Chez les plus de 40 ans la demande est à « l’effet lifting » et à la disparition des rides. Dans la plupart des cas, je travaille la restauration des volumes du visage (pommettes, vallée des larmes, menton, lèvres) pour apporter de la structure au visage. Souvent la perte des volumes du visage est la cause de l’apparition des sillons nasogéniens, des commissures au coin des lèvres et de l’air fatigué qu’offre malheureusement cette tranche d’âge.

Restructurer le visage en profondeur et en surface le rajeunit.

Dans un deuxième temps, je m’attacherai améliorer la qualité de la peau avec le Juvederm Volite et enfin à combler les rides qui restent si cela semble encore utile. Parfois, conserver quelques rides discrètes et charmantes donne un air naturel et évite d’avoir un air figé qui n’est pas naturel.

La qualité de la peau n’est pas en reste. Puisqu’elle devient plus sèche, moins élastique et perd de son éclat, des injections d’acide hyaluronique (de type Juvéderm® VOLITE) en mésothérapie sur le visage, le cou, le décolleté et les mains redonneront un coup de fouet à cette précieuse couverture dans laquelle nous vivons.

Combien de séances d’injections d’acide hyaluronique par an ?

Plus on commence jeune, mieux c’est. En effet moins le visage se creuse, plus il sera facile de garder la plénitude de la jeunesse et les résultats seront plus efficaces. La régularité dans les traitements est également importante et permettra à terme d’espacer les séances.

En général, les séances seront à renouveler chaque année pour les acides hyaluroniques volumateurs ou de comblement de rides (Juvéderm®), mais plus on est jeune et plus on a une vie saine & équilibrée, plus les résultats se maintiendront.

Pour les skins boosters ou les acides hyaluronique à utiliser en mésothérapie (Juvéderm® VOLITE) 2 séances annuelles seront suffisantes.

L’avis du Dr Laurence Benouaiche

La médecine esthétique présente depuis ces dernières années un véritable engouement auprès des patients. Avec le Botox, l’acide hyaluronique est devenu la molécule star pour embellir.Il permet de corriger, modifier ou aider les femmes et les hommes à s’épanouir au fil des années et de leurs envies.

L’acide hyaluronique utilisé pour les injections du visage, du cou, du décolleté et des mains est d’origine synthétique et n’est pas reconnu comme un corps étranger. En effet nous en fabriquons nous-même (mais en quantité moindre et de moins en moins bonne qualité dès l’âge de 25 ans) pour hydrater nos tissus. Nous bénéficions désormais de 20 ans de recul sur cette molécule injectée chez plusieurs millions de patients à travers le monde. Nous pouvons affirmer qu’elle apporte sécurité au patients et efficacité dans les résultats.

Pour conclure, pour les patients les plus jeunes, les traitements par acides hyaluroniques apportent glamour, beauté, douceur au visage et les maintient dans un état de jeunesse du visage.

Pour les patients plus murs, l’objectif est de paraitre plus jeune que son âge tout en laissant croire autour de soi que l’on accepte de vieillir.

Personne n’a besoin de savoir que l’on fait des injections. Je propose souvent à mes patients de dire à leur entourage qu’ils sont allés au spa pour justifier la beauté de leur teint et l’air en forme ! Personne n’a besoin de savoir qu’ils ont fait des injections c’est ce qui fait ma grande différence. Les patientes sortent de mon cabinet en forme, belles, plus jeunes, lumineux comme s’ils revenaient de vacances.

 

 


Dr Laurence Benouaiche, chirurgien esthétique (Paris)

Vous avez une question ?

Vous souhaitez obtenir un avis, des renseignements complémentaires sur mes prestations, n'hésitez pas à me contacter...

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.