Dr Laurence Benouaiche, chirurgien esthétique à Paris
Dr Laurence Benouaiche
Chirurgie plastique, reconstructrice
et esthétique à Paris

Nævus congénital et nævus géant

Après l’exérèse chirurgicale d’un nævus ou d’un grain de beauté, il faut couvrir la perte de substance. Il existe plusieurs techniques pour y parvenir comme la suture directe, le ballon d’expansion, la greffe de peau ou de lambeau.

Dans quel cas opérez-vous un nævus ?

Naevus géant : opération chirurgicale (technique du lambeau).

Dans ce numéro du Magazine de la Santé diffusé sur France 5, le Dr Benouaiche présente le cas de Lola qui est née avec un nævus géant circonférentiel du bras et de la main.

Les patients me sont adressés par leur pédiatre, leur dermatologue ou le médecin traitant. Dans le cas d’enfants, il m’arrive de les voir même à la maternité. Ancien chef de clinique de chirurgie plastique pendant 5 ans à l’hôpital Necker enfants malades à Paris, je suis experte pour le traitement de ces lésions, si grandes soient-elles. Mon collaborateur, le Dr Chrétien Marquet, est aussi un chirurgien renommé pour le traitement chirurgical de ces lésions.

Le nævus ou grain de beauté est une lésion cutanée qui peut être congénitale ou apparaître plus tard dans la vie.

La transformation maligne du nævus reste exceptionnelle. C’est le nævus congénital qui est le plus susceptible de dégénérer lors de la puberté ou de la grossesse, à la faveur d’un changement hormonal. Pour les autres lésions, l’indication est plutôt esthétique, en particulier lorsque le nævus est sur le visage ou le décolleté.

A quel âge opérez-vous les enfants ?

C’est le dermatologue qui pose l’indication chirurgicale d’exérèse du nævus. Parfois, il la pose en urgence devant un grain de beauté qui l’inquiète, ce peut être alors très tôt dans la vie du bébé.

En l’absence d’urgence, pour le nævus congénital, l’idéal est de voir l’enfant le plus jeune possible afin de choisir la meilleure période pour l’exérèse chirurgicale du nævus.

Pour réduire les risque de l’anesthésie générale, je préfère attendre après l’âge de un an. Mais parfois, certaines localisations justifient un traitement chirurgical plus précoce. En effet, la peau d’un nourrisson, bien « dodu », très souple, se laisse tirer remarquablement. Cela permet d’éviter des greffes ou des interventions à répétition qui ne sont pas souhaitables.

Des techniques qui ne sont pas la règle

J’ai été interviewée par le Magazine de la Santé sur France 5 sur ce sujet. J’ai présenté le cas d’une fillette avec un nævus circonférentiel de l’avant bras (nævus géant) que j’ai pu traiter par un lambeau de la peau du ventre avec un beau résultat, ce qui aurait été impossible deux ans plus tard.

Le Dr Chrétien Marquet a lui aussi été interviewé deux fois sur ce sujet par l’équipe du Magazine de la Santé, il a été filmé opérant un nævus du visage, et un nævus de la paupière.

Sur ces trois interviews, nous avons présenté des techniques subtiles, originales qui ne sont pas la règle. Mais elles permettent de comprendre la réflexion que doit mener le chirurgien pour rendre vraiment service à son patient. Pour ainsi obtenir le meilleur résultat cicatriciel avec le moins d’interventions chirurgicales et de période d’hospitalisation possible.

Greffes de lambeau et de peau

Naevus géant sur le bras d'un bébé

Naevus géant sur le bras d’un bébé

Photo 1 : Ce bébé m’a été adressé à l’âge de 1 mois pour un nævus circonférentiel du bras couvrant aussi la face dorsale de la main. Après avoir retiré le nævus, il convient de donner le plus bel aspect possible à cette zone. La greffe de peau aurait donné un aspect trop mince. La peau de l’abdomen d’un petit bébé rond donne un résultat bien plus naturel et joli.

Photo 2 : Après avoir retiré le nævus du bras et le nævus du dos de la main, le bras a été placé durant 3 semaines sous la peau du ventre qui recouvre la perte de substance de la face dorsale. Le lambeau « prend » et le bras est libéré au bout de 3 semaines.

Photo 3 : Résultat obtenu 3 mois après l’intervention. La peau du dos du bras est naturelle. La face dorsale de la main est encore épaisse mais s’affinera progressivement et bénéficiera si besoin d’un affinement.

Photo 4 : Pour la zone non recouverte par le lambeau abdominal, une greffe de peau totale prélevée sur le pli inguinal a été posée. Le résultat à 3 mois est correct mais perfectible.

Quelles sont les traitements après avoir retiré un nævus ?

On dispose de plusieurs techniques :

  • Premièrement, si c’est possible, on referme par une suture directe. Cela peut entrainer des déformations, mais l’enfant grandissant cela s’améliore spontanément.
  • Ensuite, on peut récupérer de la peau a proximité pour couvrir, c’est un lambeau local ou régional. On peut même pour cela expanser la peau de proximité en posant un ballon d’expansion. Le ballon d’expansion est placé au bloc opératoire. Il est  gonflé chaque semaine en consultation. Cela jusqu’à obtenir une surface de peau suffisante. On l’utilise ensuite pour couvrir la perte de substance obtenue après exérèse chirurgicale du nævus. On utilise les prothèse d’expansion principalement au niveau du scalp.
  • Enfin on peut amener de la peau plus lointaine par la technique de greffe de peau ou de lambeau.

Exemple d’utilisation d’un ballon d’expansion

Pose du ballon d'expansion et exérèse du nævus congénital du scalpCette petite fille m’a été adressée à l’âge de 8 mois pour un nævus géant congénital de l’hémi scalp et de la tempe. J’ai choisi de commencer par traiter le nævus du scalp à l’âge de 2 ans, par deux ballons d’expansion successifs. En effet, ce nævus congénital était de très grande surface.

Photo 1 : on voit le premier ballon d’expansion gonflé partiellement.

Photo 2 : cette photographie a été prise peu après avoir retiré le premier ballon. La peau expansée a permis de recouvrir la zone à couvrir après exérèse de plus de la moitié du nævus du scalp. Les agrafes ont été retirées à 15 jours. Puis, un an plus tard j’ai posé un deuxième ballon d’expansion pour retirer ce qui restait du nævus du scalp.

Photo 3 : le deuxième ballon est gonflé progressivement. Lors de son retrait j’ai couvert le nævus du scalp ainsi qu’une partie de la tempe en suivant la ligne des cheveux.

Photo 4 : un an après le retrait du deuxième ballon, il ne me restait plus qu’à retirer le nævus de la tempe. Une greffe de peau totale prélevée en inguinal a donné un résultat satisfaisant.

A l’âge de 4 ans, le traitement chirurgical peut être considéré comme achevé.

La petite fille pourra entrer à la grande école sereinement. Il reste de toutes petites zones qui pourront être traitées ultérieurement.

Comment se déroule l’intervention chirurgicale ?

La durée de l’intervention dépend de sa complexité, qui est fonction de la taille et de la localisation de la lésion.

Les petits nævus ou grain de beauté chez l’adolescent ou l’adulte peuvent être opérés au cabinet de consultation sous anesthésie locale.

Pour les enfants, je préfère associer un gaz hilarant type Kalinox ou Meopa à l’anesthésie locale. Parce que le geste est moins redouté. Cela peut se faire au bloc opératoire à la clinique ou parfois au cabinet de consultation pour les petites lésions.

Pour les enfants plus jeunes ou les lésions de surface importantes, l’anesthésie générale est utile en hôpital de jour ou avec une nuit sur place .

Quelles sont les suites opératoires après l’exérèse d’un nævus  ?

Je pose chez les enfants des fils résorbables pour ne pas les ennuyer avec le retrait des points de suture. Ainsi les soins sont les plus simples possible. Si besoin je prescris le passage d’une infirmière à domicile pour refaire le pansement entre deux consultations de contrôle.

Lorsque la cicatrisation est obtenue, je surveille et je traite si besoin la cicatrice afin qu’elle soit la plus discrète possible.

 

 


Revue de presse

Rencontre européenne 2016 du Nævus Géant Congénital à Disneyland Paris

Rencontre européenne du Nævus Géant Congénital 2016

Les samedi 8 et dimanche 9 octobre 2016 s’est tenue la Rencontre européenne du NGC au New-York hôtel (Disneyland, Paris) ...
Lire La Suite

Témoignages

Témoignage

Nævus sur le front de notre fille


Nous remercions le grand docteur Laurence Benouaiche pour l’efficacité de son travail. Le docteur Benouaiche a opéré notre fille Émilie d’un nævus sur le ...
Lire La Suite
Témoignage

Notre fille a retrouvé son joli sourire tout droit !

Notre fille est née avec un nævus géant sur la joue et à la commissure des lèvres… Après 4 opérations pratiquées ailleurs dont la dernière ...
Lire La Suite
Témoignage

Nævus sur la joue de notre fille, nous étions très inquiets

Mille mercis au Docteur Benouaiche qui a fait un travail d’orfèvre… … en opérant notre fille d’un nævus sur la joue. Nous étions très inquiets ...
Lire La Suite
Témoignage

Nævus géant sur le visage de notre fils

Notre petit garçon est né avec un nævus géant sur le front. Nous avons programmé avec le Docteur Benouaiche deux opérations à 5 et 9 ...
Lire La Suite


 

Dr Laurence Benouaiche, chirurgien esthétique (Paris)

Vous avez une question ?

Vous souhaitez obtenir un avis, des renseignements complémentaires sur mes prestations, n'hésitez pas à me contacter...

Les informations données sur ce site ne peuvent en aucun cas servir de prescription médicale.